ACCUEIL > STEVIA > BIENFAITS

BIENFAITS


La STEVIA est universellement utilisée comme:

  • Edulcorant idéal pour diabétiques

  • Combattre l´hypoglycémie

  • Réduire l excès de poids

  • Protège des caries

  • Produits cosmétiques et dermatologiques

L’USAGE DE LA STEVIA

La Stévia montre son intérèt lorsqu elle est utilisée par son extrait,le stévioside.

 Son usage en feuilles ,ou en poudre verte de feuilles sèchées est marginal. C’est le Stévioside qui est intéressant.

Il est présent à 22% dans la plante cultivée en zone tropicale, soit 2 fois plus que la Canne à sucre ou la Betterave.

Il se présente sous plusieurs formes :

-en poudre blanche ressemblant à du sucre en poudre et fortement sucrant (si pur, 300 fois le sucre,mais il n’est jamais vendu aussi pur )

-en dilution dans l’alcool

L’usage le plus courant en Amérique du Sud, aux Etats-Unis est cette dernière formule. C’est étonnant de pouvoir sucrer son thé avec 3 gouttes de Stévia !

Ces 2 présentations de la Stévia sont connues partout dans le monde,sauf en Europe qui a voté une loi en 2000 n’autorisant pas la commercialisation de ces nouveaux produits,n’ayant pas suffisamment prouvé leur innocuité !

La demande d’agrément du Professeur Geuns,de l’Université belge de Louvain,en 2000, a été renvoyé pour compléments d’études . Aucun centre de recherches français n’a officiellement la Stévia au programme. Les études sur l’amélioration de la culture de la canne à sucre ne sont pas terminées !

La Suisse,ne faisant pas partie de la CEE,commercialisait ces produits,que l’on trouve partout ,facilement,sous plusieurs marques. Mais ,récemment,la Stévia n’est pas bien vue,aussi, dans ce pays,qui s’aligne sur la CEE. En effet,en Suisse,il y a peu d’agriculteurs, bien subventionnés,et ils produisent de la betterave à sucre…

Les voyageurs en Asie,en Amérique du Sud,aux Etats-Unis,peuvent trouver la Stévia en poudre blanche et en liquide.

En France la plante est toujours rare. Au dernier salon important d’Aix en Provence,avec de nombreux producteurs,une seule productrice d’Isère,montrait discrètement 3 plantes,sans publicité. On a toujours peur de produire cette plante. Les gros producteurs ayant voulu la commercialiser ont arrêté suite à des contrôles fiscaux et de la Répression des Fraudes,ne visant pas directement la Stévia.

En effet ,cette plante n’est pas du tout interdite (même si elle est inconnue du livre « ou trouver 38 000 plantes » de la SNHF !),et nous souhaiterions qu’elle soit mieux connue…

Si vous voyagez,essayez de visiter des cultures et de rencontrer des acteurs de la production de cette formidable nouvelle plante .

C’ est assez facile en Inde,Egypte,Maroc,Brésil…De nombreux pays font la promotion de cette production (Israel,Canada, Egypte,Inde…)et des sites internet des Ministères de l’Agriculture incitent à faire ces cultures .

Le marché mondial est énorme,et attire les hommes d’affaire. Les jeunes plants sont commercialisés à 0,3 euros franco au niveau mondial. Le stévioside en solution à 2 euros le litre ! La Stévia en solution se vend bien ,en Suisse en petits flacons à l’équivalent de plus de 200 euros le litre !!!

Mais l’Europe n’est pas prète à changer du choix industriel de la betterave.

 Peu importe si tout le monde sait que nous consommons trop de saccharose,que nous devons lutter contre l’embonpoint,contre les caries,le diabète .

Les édulcorants (produits par des sociétés américaines),qui ont montré qu’ils sont cancérigènes(interdits dans certains pays),ont encore de beaux jours dans notre Europe.

On pourrait se demander si tout cela ne profite pas largement aux industries pharmaceutiques,qui hypocritement pensent à leur santé avant la notre ?

Non, la Stévia ,n’est pas bien vue dans notre pays ,ne se porte pas bien,et c’est bien dommage pour notre santé.

La CEE ,en 2000 a demandé (avec notre argent !) à un chercheur de l’université de Stuttgart (Dr Kienle) de modifier génétiquement la Stévia pour obtenir une nouvelle Stévia qui pousserait économiquement en Europe…

Le Dr Kienle connaît parfaitement la Stévia,sujet de sa Thèse,qu’il a continué à étudier depuis plus de 20 ans.Il est capable de nous créer une stévia OGM cultivable comme des Asters.

Nous plantons dans les jardins beaucoup de plantes modifiées génétiquement,la recherche crée tous les ans quantité de fleurs nouvelles par ces procédés modernes,mais nous ne les consommons pas!

C’est embètant,cette plante qui ne pousse bien que sous les tropiques,qui pourrait ètre cultivée par les Paysans pauvres africains,asiatiques,ou d’Amérique du Sud !

 Au dernier contact,ce n’est pas encore fait,les difficultés sont grandes,la plante ne réagit pas bien aux manipulations,et sa culture,même au sud de l’Espagne,est difficile économiquement.

Claude

Consultant horticole dans les pays Arabes et producteur de Stévia

Je peux répondre au courrier à claude-06@live.fr   



        

Actualités   Aout   2018

     L’idée de l’usage de la Stévia rebaudiana en remplacement des édulcorants chimiques progresse rapidement,et on sera bientôt autorisé à consommer,comme le font beaucoup de pays,l’extrait de cette plante,dont on ne peut dire que des bienfaits !


     Aujourd’ hui seuls sont autorisés en Europe la commercialisation de la plante,les feuilles et la poudre de feuilles.

    C'est-à-dire rien de bien !

    Cultiver dans le jardin ou en pot la Stévia est de l’amusement et ne peut satisfaire l’usage des diabétiques notamment.

    La semer permet de se distraire,mais seules des graines de moins de 3 mois lèvent,et en une saison on n’obtient pas des plantes extraordinaires !     A faire quand même pour

les mordus du jardinage !

       On peut aussi acheter des plants.Nous en proposons,dans le chapitre  ou la trouver ?.

     Les feuilles broyées sont très sucrées,si elles proviennent de cultures sous le soleil tropical,moins sucrées si l'origine est européenne …


    Je suis désolé de voir quelques « opportunistes » s’intéresser à ce marché,sans rien connaître :

    Vendre 25 graines de Stévia  4,95 euros est de l’escroquerie !

    Il y a 8 000 graines dans un gramme ! Les graines sont récoltées sur des panicules,ou la base est mure et l’extrémité  verte.

     Donc dans un lot de graines elles ne sont pas toutes à maturité !  Il n’est pas possible de récolter autrement qu’en prélevant un mélange de graines matures et vertes.

     La stévia fleurit en jours courts,donc à l’ automne en Europe,et la durée germinative n’excède pas 3 mois,on n’a plus de bonnes semences après avril !

     Un grand semencier en vend toute l’ année avec beaucoup de publicité ,mème provenant d’Amérique centrale,sans aucun contrôle.

     J’ ai reçu des centaines de mails me demandant comment réussir,suite  à des échecs répétés.

    L’usage de la poudre verte ou des feuilles ne convient que pour les amateurs de thé.(le gout de la feuille est atténué)

    Alors comment consommer la Stévia ?

     Le monde entier ,sauf l’Europe,apprécie et consomme la Stévia sous forme d’extrait du stévioside  (poudre blanche ),et sous forme liquide ,dilué dans un alcool léger.


    Ce qui est nouveau est que les grandes firmes mondiales,qui ne pouvaient vendre en Europe,ces extraits,ont réussi à obtenir l’agrément de la  Food and Drug Administration américaine et ont obtenu l’autorisation de commercialiser,ce qui nous est interdit ,en Amérique d’abord

    Mais les produits ont franchi l’Atlantique  !

La Food and Drug Administration l’avait déjà autorisée en 1998,comme complément alimentaire.

     En 2008,la Stévia est autorisée aux USA comme sucre !!!

     La Stévia ne sera pas appelée par son nom,mais ce sera :

      SWEATLEAF  (mars 2008) pour Windson Natural Brands

      TRUVIA(décembre 2008) pour Coca Cola   (fabriqué par Cargill),et le REBIANA.

      PURETIA pour Whole Earth Sweetener

      Coca Cola va commercialiser Sprite Green,du jus d’oranges Odwalla sucré avec la Stévia .

      Pepsico :Sobe Lifewater et du jus d’orange Trop 50

Toutes ces marques,nouvelles sont protégées.

     L’Organisation des  Nations Unies a approuvé en juin 2008 l’utilisation de l’extrait de Stévia comme additif alimentaire dans les produits transformés.

     L’Australie et la Nouvelle Zélande l’ont aussi approuvé quelques mois plus tard…


Aujourd’hui,Aout 2018  ,on  trouve la poudre blanche en Europe,

La Suisse qui l'a commercialisée quelques années,vient de s'aligner sur la communauté européenne (septembre 2007) ,et l'interdit!     Voir le site de la société suisse Steviasol, et le site : la stevia belle plante sucrante,refoulée du territoire suisse 

     La poudre blanche ,le seul intérèt de la Stévia ,n’a pas toujours  la même qualité,et sa pureté,jamais indiquée ,varie selon le sérieux des  usines .

    Des opportunistes se sont installés pour exploiter ce filon commercial. En fait,on trouve toutes sortes de qualités  sur le marché mondial,qui n’est pas actuellement controlé !

     Les prix sont variables,comme les qualités…


     Voici quelques firmes à envergure mondiale qui ont prouvé leur sérieux :

     Thebolivian-store.com   à La Paz   Bolivie  Dirigé par une Française compétente et sérieuse          

    

     Steviashopping.com   en espagnol et anglais ,d’Asuncion Paraguay

     Steviastore ,à rechercher sur  ebay,francophone


     D’autres firmes existent,elles sont toutes hors de France…

L’Aspartame est un poison,ce que l’on a toujours écrit,c’est prouvé :

Consultez Dietetique du Tao et vous serez écoeuré de découvrir ce poison autorisé pour raisons économiques !




Infostevia - Information et vente de Stevia